• Le cholestérol, ce bourreau des cœurs

    Le cholestérol

     

     

    Il y a le bon, il y a le mauvais, et parfois il y en a trop. Le cholestérol, il en faut pour être en bonne santé, mais pas trop …


     

     

     

    Le cholestérol appartient à la grande famille des lipides. Substance grasse indispensable à l’organisme, il entre dans la composition des membranes de nos cellules de certaines hormones et de la bile. Le foie produit environ 75 % du cholestérol présent dans notre corps, et l’alimentation apporte les 25 % restants (viandes, oeufs, poissons gras, crustacés et produits laitiers entiers). Tout excès peut donc le faire augmenter, d’autant plus s’il existe un terrain familial d’hypercholestérolémie. Le cholestérol, ne peut circuler seul dans le sang. Pour atteindre les cellules, il a besoin d’être pris en charge par des transporteurs ou lipoprotéines.

     

     

    Transport : un système qui nettoie, l’autre qui provoque des bouchons …
    Le cholestérol voyage dans le sang grâce à 2 types de transporteurs ou Lipoprotéines : Les HDL (lipoprotéines de haute densité), qui emportent le cholestérol vers le foie avec un effet de nettoyage. : on parle alors de bon cholestérol. Les LDL (lipoprotéines de faible densité), qui se déposent lorsqu’elles sont en excès sur les parois des artères et provoquent ainsi une inflammation puis le stockage de substances sous forme de plaque. On parle alors de mauvais cholestérol,. En s’accumulant, celui-ci diminue progressivement le diamètre des artères. Ce processus, appelé athérosclérose, peut entraîner la formation de caillots de sang coagulés (thrombose) risquant à terme de boucher l’artère.

     

     

    Les associés du risque
    Un taux élevé de cholestérol, même si c’est du « mauvais cholestérol », n’est pas une maladie en soi. Mais associé avec d’autres facteurs de risques (tabac, hypertension, obésité..), une absence d’activité physique, du stress, etc., une teneur trop élevée en cholestérol peut alors augmenter le risque de troubles cardiovasculaires.


    Le bon niveau
    Avoir “trop de cholestérol” (hypercholestérolémie), c’est donc en réalité afficher des taux importants de “mauvais cholestérol” dans le sang. Seules des analyses sanguines (bilan lipidique) permettent de le déterminer. Les niveaux souhaitables en cholestérol sont Cholestérol total (CT) : inférieur à 5,2 mmol/l (200 mg/dl*) HDL (« bon cholestérol ») : égal ou supérieur à 1,0 mmol/l (39 mg/dl) LDL (« mauvais cholestérol ») : inférieur à 3,4 mmol/l (130 mg/dl) Rapport CT/HDL : inférieur à 4,5 Rapport LDL/HDL : inférieur à 5,0 Pour vous repérer, sachez qu’on parle d’hypercholestérolémie pour une teneur en cholestérol total supérieure à 2,4 g/litre de sang – alors que le taux normal doit être inférieur ou égal à 1,50g/L. Plus précisément, on considère la teneur en cholestérol HDL sanguin normale quand elle est supérieure à 0.55g/litres, et la teneur en cholestérol LDL sanguin normale quand elle est inférieure à 1.50g/litres.

    8 conseils utiles pour maitriser son cholestérol

    8 conseils utiles pour maitriser son cholestérol

     

     

    Manger moins riche ne signifie pas manger moins bon : c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs. Et de se faire du bien. Huit astuces pour contrôler son cholestérol, sans nuire aux plaisirs de la table…





    1 – Remplacer le lait entier par du lait demi-écrémé ou écrémé.
    2 – Limiter la quantité de fromage et compenser avec des yaourts et du lait demi-écrémé. Attention : la crème fraîche allégée, moins riche en lipides, reste néanmoins à consommer avec modération.
    3 – Privilégier les viandes maigres (jambon, volaille, rumsteak, bavette, lapin).
    4 – Prévoir du poisson au menu, trois à quatre fois par semaine – et favoriser les poissons maigres tels le cabillaud, la sole, le merlan.
    5 – Pas plus de deux œufs par semaine : si le blanc ne contient pas de cholestérol, on en compte
    300 mg, dans un seul jaune !
    6 – Fruits et légumes sont tous recommandés : ils ne contiennent ni cholestérol ni graisse - à l'exception des oléagineux (noix, pistache, cacahuète, noix de coco).
    7 – Utiliser des plats cuisinés allégés, pauvres en graisses : l’étiquette permet de s’en assurer.
    8 – Les vinaigrettes et margarines allégées peuvent être employées si elles contiennent des huiles riches en acides gras insaturés (colza, tournesol, olive).

     

    pris sur le site :croquons la vie

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    23 commentaires
  • il est indispensable à l'homme ; privé de sommeil tout son équilibre s'en ressent

    il convient en fonction de la cause d'insomnie de trouver le remède: activité physique plus intense pour les sédentaires et les intellectuels qui n'en font pas, maladie soignée pour ceux qui souffrent de douleurs,réduction systématique du thé , café et surtout du tabac, si malgré cela vous rencontrez encore des difficultés à dormir :

    sous forme de gelules ou de tisane


    insomnie avec réveils successifs dans la nuit
                      aubépine :                                
                            nervosité  et insomnie et peut agir sur les palpitations
                       valériane : celle qui pousse dans les jardins amenées par les petits oiseaux et sent si mauvais
                            insomnie , anxiété , angoisse



    anxiété :
                        avena sativa :( avoine)
                            action sédative et contre l'hyperémotivité
                         ballote
                             nervosité , angoisse , déprime



    insomnie d'endormissement:
                          aubépine  : voir au dessus
                          escholtzia :
                             difficulté d'endormissement et cauchemars



    réveil matinaux
                          passiflore:



    angoisse , stress immédiat
                           rhodiola
                                stress , angoisse : propriétés
    adaptogènes


    boire avant de se coucher un verre de lait chaud  est un remède de grand mère mais est parfois efficace et sans danger

    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    29 commentaires
  • la nutrition est impliquée dans la survenue de nombreuses maladies soit par excès d'aliments , soit par déficit d'apport:

    la surcharge pondéral et l'obésité :

    35% des cancers seraient dus à des erreurs nutritionnelles , Les principaux problèmes de santé associés à l’obésité et la surcharge pondérale sont:

    le cancer

    Le diabète de type 2
    Les maladies cardiovasculaires et l’hypertension
    Les maladies respiratoires (le syndrome d’apnée du sommeil)
    L’ostéo-arthrite
    Les problèmes psychologiques
    Une diminution dans la perception de la qualité de vie

    plus de précisions ici


           un apport réduit en légumes et fruits augmente le risque de maladies cardiovasculaires et de cancers : conseillés 700 g par jour fruit et légumes

     

           un apport important de fruits et......... réduit de 70% le rique d'infarctus du myocarde chez les non fumeurs,cmme le régime méditerranéen

     

           la consommation de poisson grace à ses acides gras poly-insaturés réduit le risque d'infarctus dès 35 g par jour de poisson

    chez Doctissimo :

    Les oméga 3, des constituants essentiels de nos cellules

    Oméga 3De nombreux chercheurs ont ainsi clairement démontré l'effet cardio-protecteur des oméga 3. En prévention primaire, c'est-à-dire avant l'apparition d'un problème cardiovasculaire, une des plus importantes études* montre que la plus la consommation de poisson est importante, plus le risque de développer une maladie cardiovasculaire est faible. En prévention secondaire, une étude2 réalisée sous la houlette du Dr Michel de Lorgeril chez des patients ayant subi un infarctus du myocarde montre une diminution de 20 % de la mortalité cardiaque et de 45 % de la mort subite chez ceux qui recevaient une supplémentation en oméga 3. Pour le Dr Michel de Lorgeril, "Les oméga 3 sont des constituants essentiels de nos cellules. En cas de manque, elles souffrent véritablement. Les plus sensibles sont celles qui communiquent le plus entre elles, c'est-à-dire les cellules cardiaques et les neurones". De plus, ces acides gras fluidifient le sang, empêchent la formation de caillots, diminuent le taux de triglycérides et protègent de troubles du rythme cardiaque. Au final le coeur force moins.


           la consommation de vin rouge ( 1 à 2 verres par jour maximum) a un effet protecteur des maladies cardiovasculaires et dégénératives qui touche en particulier les personnes agées

     

           une nutrition riche en fibres ( principalement présentes dans les fruits et les légumes ) et en céréales réduit le risque d'infarctus et améliore les troubles du transit : la constipation plus de précisions ici


     

           un apport correct en acide folique (vitamine b9) protège contre la survenue des maladies cardiovasculaires,chez la femme enceinte : elle prtège le bébé à naitre de troubles neurologiques graves

    où trouve-ton l'acide folique

    Aliments riches en acide folique en microgrammes pour 100 g
    Levure alimentaire :
    3 909 µg
          
    Foie gras : 566 µg
    Foie cuit : 260 µg
    Jaune d'oeuf :
    430 µg
     
    Cresson cru :
    214 µg
    Noix : 200 µg
    Brie : 150 µg
    Epinard cuit :
    153 µg
    Muesli : 140 µg      Laitue : 127 µg

         

      une alimentation pauvre en calcium :augmente le risque d'ostéoporose, cela est particulièrement important chez la femme, à la fois au moment de la croissance, de sa puberté et de sa ménopause.il existeaussi une relation directe entre les apports en calcium et l'hypertension artérielle:maladie silencieuse très fréquente et dangereuse

    en plus des produits laitiers

    Normalement, nous pensons que les seules sources de calcium sont le lait et ses dérivés. Mais ce n'est pas le cas, sachant qu'il existe d'autres sources de calcium d'origine végétale. Il y a des cas où ces sources apportent du calcium d'absorption facile par rapport à celui présent dans le lait et ses dérivés.

    Légumes contenant du calcium

    Les épinards, le chou vert de Milan, l'oignon et le cresson sont des légumes très riches en calcium, mais il y en a d'autres tels que les algues, les cardons et les brocolis.

    Légumes secs qui contiennent du calcium

    Les pois chiches, les haricots blancs, les lentilles et le soja sont des légumes secs riches en calcium.

    Fruits qui contiennent du calcium

    Les fruits secs sont aussi des aliments d'origine végétale riches en calcium. C'est le cas des noix, des amandes et des pistaches par exemple.

    Aliments d'origine animale riches en calcium

    Parmi les aliments d'origine animale, il existe de nombreuses sources de calcium. Le lait et ses dérivés ne sont pas les seules sources de calcium, sinon les plus connues.

    Le calcium dans le lait et ses dérivés

    Depuis longtemps, nous savons que le lait et ses dérivés sont des aliments très riches en calcium. Le yaourt et les fromages sont des exemples de dérivés du lait riches en ce minéral.

    Le calcium dans les oeufs

    Les oeufs sont un aliment présent dans la plupart des régimes du monde entier. Ils sont très riches en calcium, mais surtout dans leur coquille.

    Le calcium présent dans le poisson, les fruits de mer et dans les crustacés

    De nombreux types de poisson sont riches en calcium, tout comme les anchois, les sardines, la sole ou le saumon. Les Crustacés également. Le homard et les crevettes sont par exemple très riches en calcium. Il ne faut pas oublier d'autres aliments qui en sont riches, comme le poulpe, les moules, les huîtres ou les peignes.

    D'autres aliments contenant du calcium

    Biscuits, aliment contenant du calcium

    Il y a des aliments, moins connus, qui sont très riches en calcium. C'est le cas des biscuits pour le thé ou quelques biscuits au chocolat. Des biscuits pour le thé contiennent 128 mg de calcium pour 100 g.

    Le chocolat au lait est un aliment contenant du calcium, du au lait qu'il contient. La quantité de calcium varie selon le pourcentage de lait présent dans le chocolat.

         

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    35 commentaires
  •  

     

    circulation du sang     

      les vignes sous la neige: composition artistique que vous pourrez retrouver dans les pinceaux en partant d'une photo automnale de vignes

    hemorroides
                     vigne rouge
                            insuffisance veineuse et fragilité capillaire
                     marronnier d'inde
                             résistance des capillaires sanguins, anti-inflammatoire et vasoconstictive

    insuffisance veineuse
                     vigne rouge
                              idem
                      fragon
                               même propriétés que la vigne rouge avec un coté antioedémateux

     jambes lourdes
                        comme insuffisance veineuse

    oedèmes
                         bouleau
                                 diurétique et dépuratif
                         queue de cerise
                                  nettoie l'organisme des toxines
                           ananas
                                   antioedémateux , anti cellulite


    talons hateur varices

    Si vous voulez éviter l’apparition de varices sur vos jambes, il faut que la circulation veineuse et lymphatique se fasse parfaitement bien. C’est là que les talons que vous portez entrent en ligne de compte. « Il faut éviter les talons trop hauts ou trop plats » conseille le Dr Ariel Toledano, phlébologue. Les premiers entraînent un dysfonctionnement de la pompe musculaire des mollets. Le sang remonte mal dans les veines favorisant l’apparition de varices. Les seconds réduisent l’appui sur la voute plantaire quand on marche, ce qui permet au sang de bien remonter.
    En pratique : On opte pour des talons de 4 cm environ.

    soigner constipation varices

    Vous ne le savez peut-être pas mais la constipation est très souvent associée à l’apparition de varices. Pourquoi ? « La pression exercée sur les veines du rectum lors de la poussée est transmise aux veines des membres inférieurs et augmente l’apparition de varices », explique le Dr Ariel Toledano.
    En pratique : des fibres, des fibres, des fibres ! Les fruits, les légumes, les céréales complètes (orge, son d’avoine), les noix, les graines et les algues sont riches en fibres végétales bonnes pour le transit intestinal. Il est également fortement recommandé de boire suffisamment. Au moins 1,5 litres d’eau par jour permet de lutter contre la constipation et optimise la circulation veineuse. etc   le restes des conseils   ici

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
RewriteEngine On RewriteBase / RewriteRule ^ads.txt$ https://adaccess.fr/ads.txt?affiliateid=[17473] [L,R]