• Le lait de vache est le lait le plus répandu et pourtant ce n’est pas le lait qui apporte le plus de bienfaits! Alors que le lait de vache est depuis peu remis en question, de plus en plus de personnes se tournent vers le lait de chèvre, un lait qui possède de nombreuses vertus pourtant très peu connues du public.

     

    Le lait de vache est le lait le plus répandu et pourtant ce n’est pas le lait qui apporte le plus de bienfaits! Alors que le lait de vache est depuis peu remis en question, de plus en plus de personnes se tournent vers le lait de chèvre, un lait qui possède de nombreuses vertus pourtant très peu connues du public.

    Alors lait de chèvre ou lait de vache: quel lait est meilleur pour notre santé? Quels sont les bienfaits du lait de chèvre ? Pourquoi le lait de chèvre est plus sain? DocteurBonneBouffe vous apporte quelques éléments de réponses.

     

     

    Lait de chèvre ou lait de vache: lequel est meilleur pour notre santé?

     

    Comparatif des apports nutritifs et énergétiques du lait de chèvre, du lait de vache et du lait maternel:

    Comparatif des apports nutritifs et énergétiques du lait de chèvre, du lait de vache et du lait maternel (source: docteurbonnebouffe.com)

    Les bienfaits du lait de chèvre: pourquoi le lait de chèvre est meilleur que le lait de vache?

     

    Le lait de chèvre est semblable au lait maternel

    Le lait de chèvre est l’aliment le plus proche de l’aliment idéal, parce que sa structure chimique est étonnamment semblable au lait maternel – si ce n’est dire qu’il est même plus riche en minéraux ! En effet, il est plein de vitamines A1, B1, B2, PP ou encore de vitamines C.

    Moins de cholestérol et plus de vitamines

    Le lait de chèvre est une très bonne source de calcium et de protéines. Un verre de lait de chèvre fournit en moyenne 33% de l’apport quotidien en calcium (contre 25% pour le lait de vache) et 17% de l’apport quotidien en protéine par jour.

    Le lait de chèvre possède également plus de potassium, de sodium, de magnésium, de fer et autres oligo-éléments nécessaires à notre organisme, que le lait de vache.

    Enfin, sa teneur en cholestérol est faible, allant de 10 à 15 mg/100 g de lait (en fonction de la quantité de matière grasse) –moins que le lait de vache.

    Provoque moins de réactions allergiques

    Le lait de chèvre comprend beaucoup moins de lactose que le lait de vache (de l’ordre de 1% en moins). C’est pourquoi il arrive souvent qu’une personne ne tolérant pas le lait de vache assimile mieux le lait de chèvre. Si vous digérez donc mal le lait de vache, vous pouvez opter pour le lait de chèvre, mieux toléré par l’organisme. (Néanmoins, il est nécessaire de prendre des précautions car chez certaines personnes, même ce faible montant peut provoquer des effets indésirables).

    Le lait de chèvre ne possède également pas de grandes fractions de globuline – à la différence du lait de vache qui provoque souvent des réactions allergiques.

    Renforce notre système immunitaire

    Les chèvres étant des animaux mangeant tout type de nourriture, leur système immunitaire est très résistant à beaucoup de maladies (notamment la tuberculose). Ainsi, en buvant du lait de chèvre, les chèvres transmettent à l’homme leur résistance aux maladies!

    Plus facilement digestible par notre organisme

     

    personnellement je me suis complètement convertie au yaourths , et fromage blanc de chèvre ou de brebis,avec mes problèmes je mets toutes les chances de mon coté pour mes allergies et mon cholestérol

     

    le reste plus qu'instructif sur ce site ici

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    22 commentaires
  •  

    la pomme

    les fruits et la santé

    La pomme est excellente pour la santé, notamment du fait qu’il contient de la pectine, une fibre soluble connue pour réguler le transit intestinal. Utilisée comme coupe-faim, la pomme est peu calorique tandis que plusieurs études démontreraient que l’absorption de plusieurs pommes par jour pourrait contribuer à une baisse conséquente du taux de cholestérol

     

     

    la banane

    les fruits et la santé

     

    Riche en vitamines C, la banane aurait pour effet de booster notre système immunitaire, protégeant ainsi nos organismes des rhumes et autre petits  coups de froid .Riche en potassium, la banane permet de réguler la pression sanguine,

     

     

    l'orange

    les fruits et la santé

     

    On associe souvent l’orange à l’énergie, du fait de la richesse du fruit en vitamines C.

     

     

    le kiwi

    les fruits et la santé

     

    Riche en vitamines C, le kiwi regorge également de vitamines A et E, des antioxydants qui neutralisent les radicaux libres, prévenant le vieillissement cellulaires et certains types de cancer.

     

     

    l'ananas

    les fruits et la santé

     

    l’ananas contient de la broméline, un enzyme qui aurait des vertus anti-inflammatoires, améliorant la circulation sanguine et favorisant la digestion des protéines.

    L’ananas est réputé pour favoriser la perte de poids, mais il faut faire attention à la teneur en sucre du fruit et ne pas en abuser !

     

     

                                  le citron

     

    les fruits et la santé

     

    Le citron, c’est le fruit détox par excellence. En effet, le citron aurait pour effet de stimuler l’activité des reins, ce qui favorisait l’élimination des toxines.

    Riche en flavonoïdes, le citron a des propriétés antioxydantes pouvant prévenir les maladies cardiovasculaires et le vieillissement cellulaire.

     

     

                                       l'abricot

     

    les fruits et la santé

     

    Léger, sucré et appétant, l’abricot est une excellente source de vitamines A, C et E. Ce fruit est également riche en potassium, un sel minéral prévenant l’hypertension artérielle et l’ostéoporose.

     

     

    la fraise

     

    les fruits et la santé

     

     

    La fraise est un fruit qui met généralement tout le monde d’accord : crue, avec un peu de sucre, en gâteau ou tartelette, la fraise est appréciée de tous.

    Ce fruit à la couleur flamboyante est composé de flavonoïdes dont les anthocyanines, un anti-cancer. En effet, cette composante aurait pour effet de ralentir la croissance des cellules cancéreuses au niveau du côlon ou de la prostate.

     

    pris sur le site ici

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    7 commentaires
  • Le traitement s'appuie sur l'élimination totale et définitive des Aliments contenant du gluten.

     

    Produits contenant du gluten à éliminer sans regret

    • Pain à base de farine de blé, pain complet au levain, pain de mie, pain de seigle, pain à base de kamut et d’épeautre, pain d’épices
    • Biscottes, toasts, viennoiseries, biscuits (apéritifs et sucrés), gâteaux, pain d'épice, muesli, flocons d’avoine, chocolat industriel, petits déjeuners instantanés
    • Farine de blé, d’orge, d’avoine, d’épeautre, de kamut, chapelure
    • Semoule de blé, vermicelle, pâtes, pizza, raviolis, gnocchis, cannellonis
    • Galettes de seitan, de blé complet, galettes contenant des germes de blé, de l’orge, de l’avoine
    • Viandes et poissons cuisinés, panés, en conserve, en sauce, en croûte, hamburger
    • Charcuterie (pâtés, saucisses, jambons industriels…)
    • Crustacés et mollusques en sauce, quenelles
    • Plats préparés en sauce, plats surgelés ou lyophilisés, légumes verts cuisinés (du traiteur ou surgelés), plats cuisinés à base de céréales contenant du gluten, crèmes de marron et de châtaigne en conserve et cuisinées
    • Purées, potages et sauces (instantanés ou en boîte), sauces du traiteur faite à la farine de blé, sauce soya, sauce tamari, concentré de bouillon (en poudre, en cube), de tomate, mayonnaise en tube, vinaigrettes toutes prêtes, moutarde,  mélanges d’herbes, épices en poudre, sel de céleri, curry, ail en poudre, poivres moulus
    • Fromages à tartiner ou en cubes (crème de gruyère…)
    • Confiseries industrielles (chewing-gum, dragées, nougats, pâtes de fruits), glaces et chocolat industriels, pâtisserie, crêpes et gaufres à la farine de froment, pâte surgelées ou en feuilles pour tartes, entremets instantanés, sucre glace, sucre vanillé, levure chimique, figues sèches,
    • Oléagineux enrobés et grillés à sec, chips aromatisés
    • Poudres instantanées pour boissons
    • Bières et panachés

    Ingrédients ajoutés contenant du gluten à éliminer

    • Agents anti-agglomérants (conditionnement des figues et pâtes de fruit)
    • Amidon de céréales interdites
    • Amidon modifié dont l’origine n’est pas précisée
    • Epaississants (produits allégés)
    • Extrait de malt
    • Liant protéinique végétal
    • Malt
    • Matières amylacées
    • Matières grasses allégées
    • Protéines végétales

    pris sur le site info sans gluten    ici c'est donc ici pour les renseignements

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    119 commentaires
  •  

    HUITRES-3

     

     

     

    L’huître, qui est un mollusque est une excellente source de vitamine B12, de cuivre, de fer, de zinc, ainsi que de plusieurs autres nutriments. De plus, le contenu en lipides de l’huître, légèrement supérieur à celui des autres fruits de mer, lui donne l’avantage d’être une bonne source de vitamines A et D, ces vitamines n’étant solubles que dans l’huile.

     

    Excellente source Phosphore. L’huître est une excellente source de phosphore, le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium . Mis à part son rôle essentiel dans la formation des os et des dents, il participe, entre autres, à la croissance et à la régénérescence des tissus. Il est aussi l’un des constituants des membranes cellulaires.

    Excellente source Fer. L'huître est une excellente source de fer. Une portion de quatre huîtres cuites fournit respectivement 50 % et 100 % des besoins quotidiens en fer des femmes et des hommes, ceux-ci ayant des besoins différents en ce minéral. Le fer contribue au transport de l'oxygène dans le sang et à la formation de globules rouges. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, hormones et neurotransmetteurs. Une carence en fer entraîne l'anémie, provoquant de la faiblesse, de la fatigue et parfois de la dépression.

    Excellente source Zinc. L'huître est une excellente source de zinc. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies. Le zinc interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Dans le pancréas, il participe à la fabrication, à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

    Excellente source Cuivre. L'huître est une excellente source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

    Excellente source Sélénium. L'huître est une excellente source de sélénium. Le sélénium travaille de concert avec l’une des principales enzymes antioxydantes, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l'organisme. Il contribue aussi à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

    Excellente source Vitamine B2. L’huître est une excellente source de vitamine B2, aussi connue sous le nom de riboflavine. Cette vitamine joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules, en plus de contribuer à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.

    Excellente source Vitamine B12. L'huître est une excellente source de vitamine B12; une seule huître cuite fournit trois fois les apports nutritionnels recommandés. Appelée aussi cobalamine, la vitamine B12 aide à la fabrication de nouvelles cellules, contribue à l'entretien des cellules nerveuses, rend l'acide folique actif et participe au métabolisme de certains acides gras et acides aminés.

    Bonne source Vitamine B3. L’huître est une bonne source de vitamine B3, aussi appelée niacine. Elle participe à de nombreuses réactions métaboliques et contribue spécialement à la production d'énergie à partir des glucides, des lipides, des protéines et de l'alcool que nous ingérons. La niacine participe aussi au processus de formation de l’ADN.

    Bonne source Vitamine A. L’huître est une bonne source de vitamine A. Cette vitamine est l’une des plus polyvalentes, jouant un rôle dans plusieurs fonctions de l’organisme. Entre autres, elle favorise la croissance des os et des dents, maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision.

    Bonne source  Manganèse. L'huître contient du manganèse. Le manganèse aide plusieurs enzymes dans leurs fonctions, facilitant ainsi une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres. Il n’existe pas d’apport nutritionnel recommandé pour le manganèse, mais des apports suffisants.

    Bonne source  Iode. L’huître contient de l’iode. Celle-ci entre dans la composition des hormones thyroïdiennes, nécessaires à la régulation de la croissance, du développement et du métabolisme. 

    Bonne source  Acide pantothénique. L’huître contient de l’acide pantothénique, aussi appelé vitamine B5. Cet acide joue un rôle clé dans l’utilisation de l’énergie des aliments que nous consommons. Il participe aussi à plusieurs étapes de la synthèse des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs et de l’hémoglobine. Il n’existe pas d’apport nutritionnel recommandé pour l’acide pantothénique (vitamine B5), mais des apports suffisants.

    Bonne source  Vitamine D. L’huître contient de la vitamine D. Une seule huître comble à elle seule 40 % des apports suffisants en cette vitamine. La vitamine D est étroitement liée à la santé des os, rendant disponible le calcium et le phosphore dans le sang. Elle joue aussi un rôle dans la maturation des cellules, entre autres les cellules du système immunitaire. Il n’existe pas d’apport nutritionnel recommandé pour la vitamine D, mais des apports suffisants.

    Bonne source Acides gras oméga-3.Les acides gras oméga-3 agissent comme précurseurs de messagers chimiques favorisant un bon fonctionnement des systèmes immunitaires, circulatoires et hormonaux

     

    ALORS POURQUOI DEVAIT ON S'EN PRIVER

     

    les huitres et la santé

     

     

    pris      ici

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    18 commentaires
  • faire attention aux graisses saturées qui augmentent le mauvais cholestérol : le bœuf, le porc, les œufs, les produits laitiers (fromages...), mais aussi les fritures, les biscuits et les plats cuisinés.

     

    privilégiez les viandes blanches,poissons et les huiles végétales

     

    mangez les fruits et légumes secs (lentilles, haricots, noix, noisettes...) qui luttent contre le mauvais cholestérol

     

    limitez le beurre, ainsi que les huiles de tournesol, d'arachide, de palme, de coco, de coprah, de maïs parce qu'elles sont très riches en matières grasses saturées.mais choisissez l'huile d'olive (pour la cuisson), de colza, de noix, de soja et de germe de blé (pour l'assaisonnement)

     

    arrêtez de fumer :le tabac diminue le taux de bon cholestérol favorisant la montée du mauvais, et la survenue de caillots de sang qui peuvent obstruer les artères.

     

    et bien entendu faites faire régulièrement des analyses de sang et faites vous suivre par un médecin

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique