•  

    mangeons les produits du moment , c'est ce qu'il y a de mieux pour notre planète

     

    les courgettes pour la santé

     

     

     

    La courgette est un légume qui contient une grande quantité d'antioxydants. Elle va donc permettre de lutter contre les radicaux libres et se révéler intéressante pour limier les risques de développer un cancer ou une maladie cardiovasculaire . La courgette contient également des vitamines et des fibres qui vont favoriser le transit intestinal.

     

    -Allié minceur Composée à 95 % d'eau, la courgette est aussi peu calorique que la tomate

    -Contre l'hypertension

    - Anti-cholestérol

    - Favorise le transit intestinal

    - Anti-cancer

     

    je les mange aussi bien crue ( en salade comme les carottes , bien assaisonnée avec les herbes aromatiques , c'est délicieux ) que cuite , demain c'est ratatouille , autrement gratinée , en tarte , en quiche etc

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "aubergine png"

     

    voici venu le temps des ratatouilles , tout le monde adore mes ratatouilles , mais comme pour ma santé je dois cuisiner moins gras , j'ai chercher sur le net un truc pour que les aubergines absorbent moins d'huile d'olive

    l'idéal est de faire dégorger l'aubergine avant la cuisson , coupez vos aubergines en rondelle , saupoudrer les de gros sel et posez les sur un papier absorbant , au bout d'une demie heure , retirez le sel ,, j'ai vu aussi les passer dans la farine , mais là je n'ai pas essayé

     

    je vous mets

    L’aubergine pompe à huile ?

    C’est en fin d’été et au début de l’automne que les aubergines sont dans leur plénitude mais elles ont trop souvent la mauvaise réputation d’être des pompes à huile.

    L’aubergine a une chaire spongieuse prête à absorber tout ce qu’on lui propose. Et comme souvent on la cuit à l’huile et il lui faut une triple dose par rapport aux autres légumes pour un résultat peu satisfaisant.

    Voici quelques trucs et astuces pour les rendre légères et profiter de toute leur saveur.

     

    L’aubergine et l’eau

    Traditionnellement on les met à dessaler pour qu’elles perdent leur eau et absorbe moins l’huile de la cuisson. Je le fais pour les grosses aubergines. Attention, pour que ça marche, il faut les couper en tranches assez épaisses, les saupoudrer de sel et les laisser dégorger dans une passoire pendant 30 minutes au moins. Puis il faut bien les rincer à l’eau fraiche et les sécher sur du papier absorbant avant de les passer à la casserole.

    Quand on cuit les aubergines en gratin pour une moussaka , une autre astuce consiste à les gorger d’eau en les faisant blanchir en tranches 3 minutes dans de l’eau salée. Elles seront saturées d’eau qu’elles perdront à la cuisson et elles absorberont moins d’huile.

     

    L’aubergine en friture

    Pour profiter de fritures d’aubergine il vaut mieux les préparer en beignets. Le beignet d’aubergine est incontournable tant dans la cuisine indienne que la cuisine méditerranéenne ou japonaise (tempura). La pâte protège l’aubergine du contact de l’huile et lui permet de cuire en harmonie.

     

    Cuisson sans huile

    Quand on les cuit sans huile c’est pour mieux en ajouter après, c’est plus facile de doser et l’huile rehaussera la saveur de ce légume. Sans ces conditions, il faut garder la peau, elle protège la chaire et permet une cuisson à l’étouffée. On peut procéder de la sorte en les cuisant au four (20 minutes chaleur tournante à 180°C) ou au barbecue en les surveillant et en les tournant régulièrement. Une dizaine de minutes suffisent normalement. On enlève la peau après avoir laissé reposer l’aubergine cuite qui s’enlève toute seule. On obtient des filaments de chaire d’aubergines.

    On peut aussi les cuire à la vapeur, entières, pendant 35 à 40 minutes. On obtient une purée après avoir enlevé la peau.

    Pour les cuire au micro-onde il faut les ouvrir dans la longueur sans les couper, ajouter un peu de sel, les enfermer dans du film transparent et les cuire 10 à 15 minutes à puissance maximale. On obtient alors une purée quand on a enlevé la peau.

    Une fois cuite, l’aubergine mérite qu’on relève son goût et c’est là que l’huile a toute son utilité pour transmettre les saveurs.

    On peut lui ajouter de l’huile d’olive, du basilic et de l’oignon nouveau.

    Elle se mariera très bien avec une huile de colza tout juste chauffée et parfumée avec de l’ail et un petit piment comme dans la recette proposée par Cookingout.

    L’huile de noix en filet avec un poivre de Sichuan lui donnera une nouvelle fraîcheur.

    Laissez parler votre imagination et ajoutez-lui des saveurs à votre façon, portées par un filet d’une bonne huile.

    ce que je viens de prendre sur le site des huiles végétales

     

    http://www.leshuilesvegetales.fr/recettes-2/cuisine-salee/laubergine-pompe-a-huile/

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • aujourd'hui nos pensées vont à ceux qui ont été lachement assassinés

    bougie
     
     
     
     
     
     

     

    Pour surprendre les papilles, les légumes "anciens"

    défilent à nouveau sur nos marchés.

    Misez donc sur leur variété gustative à portée de main.

     

    Le pâtisson,

     

     

    par exemple, se distingue par sa chair fine et son léger goût d'artichaut.

    Très riche en eau, il est peu calorique et regorge d'oligo-éléments.

    Le navet boule d'or

     

     

    possède lui, des vertus digestives.

    Il se déguste cru râpé, et est tout aussi exquis cuit, en ragoût ou en soupe.

    L'oeil de perdrix

     

     

    (pas l'animal) mais la pomme de terre appelée également "king Edward" car d’origine britannique.

    cuite au four, rissolée ou simplement à la vapeur, elle est riche en glucides

     

     

    La courge spaghetti

     

    ne demeure pas en reste, avec ces filaments qui évoquent les célèbres pâtes.

    et pour cause ; elle s'accommode avec toutes les sauces.

     

     

     

    les topinambours

     

     

    Il contient de nombreuses vitamines, notamment A, C et B3, des sels minéraux, comme le potassium, et des glucides

     gout d'artichaut ,chauds en accompagnement, frits, en purée, sautés au beurre,

     

    4fd060e77efc7

     

     

    le panais

     

     

    Le panais est plus riche en vitamines et minéraux que sa cousine la carotte. Il est particulièrement riche en potassium avec 375 mg aux 100 g. Le panais est aussi une bonne source de fibres alimentaires.

    Cuits

    Le panais

     

    j'aime beaucoup ces légumes aussi bien avec une viande qu'en accompagnement de mes soupes du soir

     

     pris ici

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    17 commentaires
  •  

     

     

    • bienfaites-des-jus-de-legumes-alternativesante.fr
    • bienfaits-des-jus-de-legumes-alternativesante.fr

    On entend de plus en plus parler des avantages de la consommation des  jus de légumes  frais.  Mais  pourquoi ne pas plutôt manger des légumes entiers? Le fait est que dans les légumes, les nutriments sont emprisonnés dans des cellules fibreuses. Et iI est très rare qu’on mâche suffisamment nos légumes pour libérer de la fibre les nutriments qu’ils renferment. Étant donné que notre estomac n’a pas de dents, les nutriments qui y arrivent encore prisonniers de la cellulose vont passer tout droit dans notre système digestif.
    Par ailleurs, les aliments entiers exigent plusieurs heures de digestion avant que les nutriments qu’ils contiennent soient assimilés au niveau cellulaire. Ainsi, les jus extraits de légumes frais et crus offrent un moyen par excellence de fournir à nos cellules et à nos tissus l’apport de tous les nutriments et enzymes dont nous avons besoin. Donc, il est d’une importance vitale d’avoir recours aux «aliments vivants» pour donner à nos cellules ce qu’il leur faut pour se réparer au fur et à mesure qu’elles se reproduisent, et l’apport de jus frais à notre régime alimentaire assure l’assimilation rapide et facile des éléments nutritifs.

     

    Le jus de carotte

     

    Tubes ;fruits et legumes rigolots

     

    En fonction de l’état de santé de chacun, le jus de carotte cru peut être consommé tout le temps en quantités raisonnables, soit de 50cl à 300 ou 400 cl par jour. Il a pour effet d’aider à la normalisation du système tout entier. Il représente la plus riche source de vitamine A que le corps humain puisse assimiler rapidement, et assure une importante provision de vitamines B, C, D, E, G, et K. Il ouvre l’appétit et facilite la digestion.

    A condition qu’il soit extrait correctement de carottes crues fraîches, propres et de bonne qualité, le jus de carottes est particulièrement riche en éléments alcalins organiques vitaux tels que le sodium et le potassium. Il présente aussi une bonne teneur en calcium, magnésium et fer, tandis que le phosphore, soufre, silicium et chlore équilibrent parfaitement les précédents.

    Il est recommandé pour la consolidation et l’entretien de la structure osseuse des dents.

    .........................etc

     

     

    Le jus de betterave

     


    La betterave est bénéfique pour la santé cardiovasculaire!

    Une pression artérielle élevée (l’hypertension) et des niveaux élevés de mauvais cholestérol augmentent les chances de développer une maladie cardiovasculaire

    La betterave est pensée pour être bénéfique pour une bonne santé cardiaque

    De nombreuses études suggèrent que le légume peut aider à abaisser la tension artérielle et le mauvais cholestérol

    Les chercheurs suggèrent que la base scientifique derrière la capacité de la betterave à abaisser la pression artérielle est due à sa forte teneur en nitrate

    Les nitrates dans ce légume-racine sont pensés pour produire un gaz appelé oxyde nitrique dans le sang, cela se traduit par l’élargissement des vaisseaux sanguins et des artères

    Plusieurs résultats d’études ont montré que les personnes souffrant d’hypertension ont montré une diminution significative de la pression artérielle à seulement une heure après avoir bu 500 ml de jus de betterave

    En outre, l’effet d’abaissement de jus de betterave de la pression artérielle a duré pendant 24 heures

    La consommation de betterave est également pensée pour élever les niveaux de HDL ou bon cholestérol qui devrait contribuer à réduire le mauvais cholestérol

    Des niveaux élevés de mauvais cholestérol dans le corps pourraient entraîner des dommages aux parois des artères, entraînant des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques

    La betterave est bénéfique pour la peau et les cheveux !

    Les experts suggèrent que la betterave peut aider à prévenir le vieillissement prématuré dans le cadre d’une alimentation équilibrée en raison de sa teneur élevée en antioxydants – les antioxydants aident à prévenir les dommages cellulaire à l’ADN

    Le légume est constitué de puissants antioxydants appelés anthocyanes qui sont considérés comme ayant des propriétés anti-inflammatoires

    Les anthocyanidines peuvent aussi aider à protéger et à soutenir la production de collagène

    Il est intéressant de savoir que la consommation de betterave peut améliorer la peau et la santé des cheveux en raison de sa teneur en silice. Les scientifiques suggèrent que la silice peut améliorer la texture de la peau et sa qualité, ainsi que d’améliorer la qualité des cheveux. Alors, n’hésitez pas à manger de la betterave, et n’ayez pas peur d’expérimenter ce merveilleux légume

    Il peut être consommé cuit ou cru dans les salades, les ragoûts, les soupes, comme un jus et même dans les gâteaux…

    La digestion !

    Les betteraves sont riches en bétaïne, cet agent est pensé pour être bénéfique pour une bonne santé digestive

    La bétaïne a été rapporté pour aider à améliorer la digestion en augmentant les niveaux d’acide de l’estomac, ce qui pourrait aider à réduire les ballonnements, prévenir les intolérances alimentaires, et contrôler les germes et la croissance bactérienne

    Une correction acide gastrique faible grâce à la supplémentassions et l’alimentation, par exemple, la consommation d’aliments riches en bétaïne devrait également contribuer à améliorer la digestion des aliments et par conséquent l’absorption des nutriments

    Un nettoyant pour le foie !

    Les chercheurs suggèrent que la betterave aide à détoxifier le sang et éliminer les toxines du corps

    Il a été constaté que la pectine, une fibre trouvée dans la betterave, joue un rôle crucial en aidant à se débarrasser des toxines du corps tels que les métaux lourds

    On pense que la pectine aide le foie à éliminer en toute sécurité et efficacement les toxines, et contrairement à d’autres substances, et ne provoque pas la réabsorbassions de toxines dans la circulation sanguine

    La nutrition sportive!

    Le jus de betterave peut augmenter l’endurance pendant les exercices d’aérobie, donc elle peut être utile pour améliorer l’endurance des athlètes pendant l’entraînement, et il a été rapporté que la consommation de betterave peut réduire le niveau de fatigue que l’individu peut sentir après une longue journée de travaille

    Les soins pré-conceptuels !

    Les betteraves ont été signalées pour être riches en folate, cette vitamine B est pensée pour réduire l’apparition de défauts du tube neural comme le spina bifida (l’épine fendue en deux)

    Consommer de la betterave dans le cadre d’une alimentation équilibrée peut donc être bénéfique pour les soins pré-conceptuels et pendant la grossesse

    Cependant, de nombreux experts mettent en garde contre la surconsommation de jus de betterave pour les femmes enceintes ou celle qui allaite et que le légume a des effets détoxifiants fortes, ce qui pourrait nuire à un fœtus


     

    Par suite de la publication en 1970 d’un ouvrage par les auteurs scientifiques Ferenczi, Seeger et Trub sur l’efficacité thérapeutique des betteraves rouges, plusieurs médecins en Europe ont commencé à faire l'expérimentation de ce «légume santé»dans le courant de leur pratique. Depuis, bon nombre de rapports se sont succédé qui ont mis de l'avant tout un champ d'applications thérapeutiques possibles.

    .....................etc

     

     

    Le jus de céleri-rave

    Le céleri cru présente une concentration de sodium organique vital quatre fois supérieure à sa concentration en calcium. Cette propriété en fait l’un des jus les plus indiqués pour les personnes qui n’ont consommé pratiquement que des sucres et amidons concentrés tout au long de leur vie.

    Le sodium joue un rôle particulièrement important dans les processus physiologiques du corps. L’un des principaux étant de maintenir la fluidité du sang et de la lymphe en prévenant leur épaississement. Le seul sodium d’une réelle valeur à cet effet toutefois est le sodium organique vital issu des légumes frais et de certains fruits.

    Il alcalinise le sang et est une bonne source de sodium pour contrer les méfaits des sucres et amidons concentrés. Il est riche en magnésium et fer, normalise la température du corps lorsqu’il fait chaud. Idéal comme accompagnement d’un jus de carotte-pomme car il fera baisser l’index glycémique de la préparation.

    .............................etc

     

     

     

    Le jus de concombre

     

     

    Le jus de concombre est probablement le meilleur diurétique naturel que l’on connaisse. Il a en tour maintes autres propriétés, en particulier celle de favoriser la pousse des cheveux grâce à son taux élevé de silicium et de soufre, surtout associé au jus de carotte-laitue-épinards. Il contient plus de 40% de potassium, 10% de sodium, 7,5% de calcium, 20% de phosphore et 7% de chlore.

    Le jus de concombre-carotte est très salutaire pour les rhumatismes, qui résultent d’une rétention excessive d’acide urique. L’ajout de jus de betterave à cette combinaison hâtera le soulagement.

    La haute teneur en potassium du jus de concombre en fait un atout non négligeable pour la régulation de la tension artérielle, dans les cas d’hypertension comme l’hypotension, il est également efficace pour les affections gingivales et dentaires.

    Les cheveux (prévention de la chute) et les ongles (durcissement) gagneront aussi beaucoup de l’apport en éléments minéraux contenus dans le jus de concombre.

    Le jus de concombre-carotte-laitue  constitue un remède aux éruptions cutanées de toute sorte. L’ajout d’un peu de jus d’alfalfa perme d’en accroître l’efficacité dans une certaine mesure.

    .....................etc

     

     

    et bien plus encore sur ce site   ici 

     à visiter , vraiment intéressant à savoir , notre alimentation est une base de bonne santé

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    7 commentaires
  •  

     

    L'automne est tout prés, il est temps de préparer notre corps à passer l'hiver au mieux....

    On fait un nettoyage de printemps pour passer un bel été, alors pourquoi pas un nettoyage d'Automne, pour bien passer l'hiver.

     

    Et oui, le 22 septembre, c'est l'automne!

     

    10 légumes diurétiques et leurs bienfaits sur la santé

    Les aliments diurétiques favorisent les sécrétions urinaires, l’élimination des toxines et sont notamment réputés pour améliorer les problèmes de rétention d’eau et d’hypertension artérielle. Les légumes, riches en eau, en fibres et en minéraux, stimulent le fonctionnement des reins et sont donc nombreux à avoir ces vertus.

    L’asperge :   Légume diurétique
    Les asperges sont des légumes diurétiques très faibles en calories (21 calories pour 6 tiges complètes d’asperges en conserve et égouttées). Elles contiennent de l’asparagine, une substance chimique qui stimule le fonctionnement des reins et les aide ainsi à se débarrasser des déchets.

    En outre, elles ont un pouvoir antioxydant très élevé (surtout crues), ce qui permet de prévenir l’organisme de nombreuses maladies. C’est une excellente source en vitamine B9 (ou folate) particulièrement recommandée chez les femmes enceintes car elle préviendrait les anomalies du tube neural1, une malformation congénitale qui se produit entre la 3ème et la 4ème semaine de grossesse. C’est également une excellente source de vitamine K, une vitamine qui participe activement à la coagulation du sang et permettrait de prévenir l’ostéoporose.

    Les asperges se consomment de nombreuses façons : crues trempées dans une sauce en apéritif, cuites à la vapeur, bouillies, gratinées ou encore rôties.


    L’artichaut, une source importante d’antioxydants :   Légume diurétique
    L’artichaut, apprécié autant pour ses feuilles que pour son coeur, est diurétique grâce à sa teneur en fibres, en minéraux et en vitamines qui aident les reins à bien fonctionner et encouragent l’évacuation des excès d’eau et de sel.

    Par ailleurs, les parties comestibles de l’artichaut renferment une grande variété d’antioxydants, bénéfiques pour la santé. C’est une excellente source de cuivre, nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus). Il aurait également des bienfaits sur l’hypercholestérolémie en réduisant les taux de cholestérol total et de mauvais cholestérol (LDL) tout en augmentant celui de bon cholestérol (HDL), comme l’indique une étude réalisée avec des extraits de feuilles d’artichaut1.

    L’artichaut peut se manger cuit tel quel, farci, ou incorporé dans des recettes de tartes, clafoutis, beignets…


    La carotte, en prévention des maladies de l'oeil :   Légume diurétique
    La carotte, diurétique de par sa richesse en potassium (320 mg potassium), est le 2ème légume le plus consommé par les Français en volume1 et le 3ème légume le plus vendu au Québec2.

    Les très nombreux pigments de la carotte contribueraient à prévenir plusieurs maladies, dont les maladies cardiovasculaires3 (étude réalisée avec du jus de carotte) et certains cancers, notamment celui du poumon4. Elle permettrait également de diminuer la prévalence des cataractes chez les hommes et les femmes, en raison de sa teneur en alpha, béta-carotènes5, lutéine et zéaxanthine6. Plus sa couleur est foncée, plus elle est riche en bêta-carotène (les carottes marrons en contiennent 2 fois plus que les carottes oranges).

    Les carottes se consomment crues ou cuites, râpées, en purée, en soupe, en gâteau, rôties… et pour les personnes qui souhaitent perdre du poids, croquer 1 ou 2 carottes crues constitue un bon coupe-faim.

     

    Le brocoli pour réduire les risques cardiovasculaires :   Légume diurétique
    Grâce à sa haute teneur en minéraux comme le magnésium (21 mg pour 100 g) et le potassium (316 mg pour 100 g), le brocoli est un légume diurétique.

    Il renferme beaucoup de vitamine C – qui possède de fortes propriétés antioxydantes – et de vitamine K. Consommé au moins quelques fois par semaine, ce légume serait associé à un risque plus faible de cancer colorectal, de l’estomac, du poumon, de la prostate et même du sein chez la femme préménopausée. Il contribuerait également au maintien d’une bonne santé cardiovasculaire et est même recommandé chez les diabétiques de type 2 pour augmenter leur concentration de bon cholestérol et réduire les taux de triglycérides et de mauvais cholestérol1.

    Le brocoli peut se consommer cru ou cuit, en salade, en soupe ou encore intégré dans une omelette, une quiche ou autre préparation salée. Pour profiter au mieux de ses bienfaits, il est préférable de le consommer cru ou légèrement cuit.

     

    L’aubergine réduirait le taux de lipides sanguins :   Légume diurétique
    L’aubergine est un légume qui fait partie de la famille des solanacées et est caractérisé par sa pelure violette, bien qu’il existe des variétés jaunes, vertes et même blanches. Sa richesse en eau, en fibres, en potassium (229 mg pour 100 g) et en magnésium (14 mg pour 100 g) en font un légume diurétique.

    C’est un légume très peu calorique (29 calories pour 84 g d’aubergine bouillie égouttée) et riche en antioxydants, qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres dans l’organisme. Selon une étude, elle contribuerait à la réduction du taux de lipides sanguins1. C’est également une source de manganèse lorsqu’elle est consommé crue, – mais elle ne l’est plus que pour la femme lorsqu’elle est bouillie – une source de cuivre, de vitamines B1 et B6.

    L’aubergine peut se consommer frite (telle quelle ou en beignets), farcie, dans la ratatouille ou encore dans les currys de légumes.

     

    La courgette :   Légume diurétique
    Composée à 95% d’eau, riche en magnésium (18 mg pour 100 g) et en potassium (261 mg pour 100 g), fait partie des légumes diurétiques.

    Elle contient de la rutine, un composé phénolique de la famille des flavonoïdes et qui possède une certaine activité antioxydante pouvant protéger contre le cholestérol LDL et l’oxydation. Les caroténoïdes (et notamment la lutéine et la zéaxanthine) qu’elle contient auraient elles aussi une action antioxydante, en plus de prévenir certaines maladies de l’oeil1. La courgette est une source modérée en nombreux nutriments comme le phosphore, le magnésium, le potassium, le fer ou encore les vitamines B1, B2, B6, B9, c’est-à-dire qu’une portion fournit entre 5 et 15% des apports recommandés en ces nutriments.

    La courgette peut se consommer crue à tremper dans une sauce, en salade, ou cuite, sautée, frite, en soupe… Lorsque cela est possible, il est préférable de consommer la courgette avec la peau pour en conserver tous les nutriments.

     

    Le céleri, bon contre l’hypertension :   Légume diurétique
    Tendre et croquant à la fois, le céleri est un légume diurétique réputé pour sa faible teneur en calories (6 calories pour une branche moyenne de céleri cru de 40 g et 14 calories pour 80 g de céleri bouilli et égoutté). Il doit son action diurétique à sa haute teneur en potassium (260 mg pour 100 g), contrebalançant sa haute teneur en sodium (80 mg pour 100 g).

    Les polyacétylènes contenus dans le céleri pourraient empêcher la prolifération de plusieurs types de cellules cancéreuses, comme le suggère une étude1 réalisée en 2006. Bouilli et égoutté, il représente également une excellente source de vitamine K et une bonne source de vitamine B6.

    Le céleri peut être consommé cru en collation, en salade, en jus avec des tomates et des carottes, cuit dans des soupes, des sauces, ragoûts, quiches ou encore des jardinières de légumes. La richesse en sodium du céleri, équilibrée par sa haute teneur en potassium, en fait un aliment salé intéressant pour les personnes souffrant d’hypertension et dont la consommation de sel doit être limitée.

     

    Le chou, en prévention du stress oxydatif :   Légume diurétique
    Le chou et ses nombreuses variétés, mais plus particulièrement le chou de Bruxelles1, en raison de sa richesse en fibres et en potassium (389 mg pour 100 g), auraient des propriétés diurétiques.

    Les composés phytochimiques du chou (notamment les glucosinolates) stimuleraient le système immunitaire, préviendraient le stress oxydatif, l’apparition de cancers et réduiraient la prolifération des cellules cancéreuses2. Le chou commun ainsi que le chou rouge bouilli constituent une excellente source de vitamine K.

    Le chou peut se consommer cuit ou cru, farci, braisé, en soupe… Pour préserver ses bienfaits contre le cancer, il vaut mieux le consommer cru ou légèrement cuit, dans peu d’eau.

     

    La betterave rouge diminuerait l’apparition de certains cancers :   Légume diurétique
    Diurétique grâce à sa teneur en potassium (environ 300 mg pour 100 g), la betterave rouge est considérée comme un superaliment, et pour cause, elle est riche en antioxydants. C’est d’ailleurs l’un des seuls légumes ayant un pouvoir antioxydant aussi élevé.

    Elle contient des composés phénoliques, dont les flavonoïdes, qui maintiennent son pouvoir antioxydant, même après cuisson. La  bétanine, un de ses composants, diminuerait l’apparition de certains cancers et aurait des effets cytotoxiques – les agents cytotoxiques détruisent les cellules ou préviennent leur multiplication – sur les cancers du sein et de la prostate1. C’est une excellente source de vitamine A – qui contribue à la croissance des os et des dents et favorise une bonne vision dans l’obscurité – et de vitamine K.

    La betterave rouge peut se consommer crue, en entrée, en salade, râpée, cuite au four ou à la vapeur. Ses feuilles se mangent crues ou cuites comme celles de l’épinard.

     

    Le concombre, idéal dans les régimes hypocaloriques :   Légume diurétique
    Le concombre est un légume diurétique et rafraîchissant, particulièrement apprécié dans les saisons plus chaudes. Il doit ses propriétés diurétiques à sa richesse en eau et sa grande quantité de silicium et de soufre, qui stimulent et aident les reins à se débarrasser de l’acide urique.

    Cru, il est composé à 95% d’eau, ce qui  le rend idéal pour les personnes qui surveillent leur poids : 63 g de concombre cru avec ou sans pelure représentent respectivement 9 et 8 calories. Le concombre cru sans sa pelure constitue une source de cuivre, et, avec sa pelure, de vitamine K. Il présente également des vertus légèrement antioxydantes, grâce à la présence de composés phénoliques.

    Le concombre est essentiellement consommé cru, en salade ou en entrée, avec une sauce au yaourt et aux fines herbes, mais il peut aussi être cuit et consommé comme la courgette.

     

    ARTICLE PRIS SUR LE BLOG " VIENS " de dany

               ICI

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique